Débuter et progresser en Windfoil

Tout pour progresser, les trucs et astuces
dadaben
Messages : 205
Enregistré le : lun. 14 mars 2011 21:51
Contact :

Re: Débuter et progresser en Windfoil

Message par dadaben »

PhilM a écrit : dim. 6 août 2023 21:29 De mon côté, après quelques sessions, ça vole toujours pas...
Plus de 40 années d'expérience de windsurf, j'ai commencé la petite planche 270 dès 1983...
Je me mets au Wind foil, et je sens bien que j'ai beaucoup à réapprendre.
Pour l'instant j'y suis allé très lentement, et certainement trop lentement, moins d'une dizaine de session étalées sur trois ans, pour l'instant elles sont trop rares pour que j'emmagasine de l'expérience, je le vois bien.
Au départ attiré par la promesse de transformer n'importe quel flotteur de freeride a aileron en machine à voler par plus petit temps, j'ai acheté un foil Neil Pryde Glide à monter sur un powerbox. Et j'ai essayé sur ma JP Australia X-Cite 110 litres. Je n'ai jamais réussi à tenir un vol au delà du décollage, j'ai fait le marsouin, avec la sensation de manquer de place sur le pont pour placer mes pieds librement et de faire avec un flotteur trop long (254) et trop peu large (66).
Du coup j'ai acheté d'occasion une JP Freefoil en 115l, plus carrée (204x70), sur lequel je monte ce même foil Glide.
Essayée 3 fois avec une 5.0 ou une 5.8 par 15/18 noeuds
Et pour l'instant je ne tiens pas le vol...
L'erreur de débutant pour moi c'est de croire que l'on peut voler avec du petit matos dans pas de vent...
J'avais acheté un glide en powerbox que j'ai mis 3 fois sur ma tabou rocket wide 108, testé dans peu de vent avec une 5m... pourquoi parceque j'avais vu un gars en jp92 5m voler quand j'étais en 7.5 135 litres et que j'étais à peine au planning...
La différence c'est que moi j'avais clairement pas son niveau technique...
J'ai finalement revendu mon foil, je suis passé à la wing, et la idem tu pense que tu peux voler dans 10nd... et en fait pour démarrer il faut mini 15nd et 5m que ça te tracte bien et que tu n'ais pas à pomper pour demarrer, et la tu voles direct.
En wind je pense que c'est pareil faut du zef et que ça tracte pour démarrer, j'avais pas perseverer donc ce n'est que un ressenri par rapport à la wing.
Après j'ai volé et stabilisé mes vols en 3 sessions avec du vent, ce n'est qu'une question d'appuis, tu mattes tes pieds tt le temps au début puis une fois un peu plus détendu tu regardes devant toi !!!
Avatar du membre
poulif
Messages : 1176
Enregistré le : mer. 29 août 2012 22:03
Localisation : Rouans
Contact :

Re: Débuter et progresser en Windfoil

Message par poulif »

En foil, décoller et voler ce n'est pas la même chose. En effet ce n'est pas parce tu voles avec 5m que tu vas décoller avec, même dans les claques. On toile beaucoup moins en foil, donc le décollage se fait quasiment toujours en apportant de l'énergie, donc en pompant.
Pour débuter, partez sur une surface de moins que le Windsurf. Ensuite, ce sera peut être deux, mais il faut un minimum comprendre le matos avant de sous-toiler, et ça dépend aussi de l'aile : petite ou grande, high aspect ou pas.
dadaben
Messages : 205
Enregistré le : lun. 14 mars 2011 21:51
Contact :

Re: Débuter et progresser en Windfoil

Message par dadaben »

Le souci de devoir pomper c'est que tu dois gerer le pompage, la voile, le floteur et le foil...et au début tu n'arrives pas à tout bien coordonner et dès que tu lèves le foil tes appuis on foutu le camp lors du pompage et tu tes casses la gueule...
Alors que si tu te fais bien tracter par la voile un petit appuis sur l'arrière et hop ça vole et c'est bien plus simple de pour se focaliser sur le vol et ses appui.
Et le pompage il vient naturellement ensuite, en tout cas en wing.
Perso je conseil une plage haute de vent pr débuter en foil...
Avatar du membre
fharle
Messages : 1048
Enregistré le : dim. 22 janv. 2012 19:15
Localisation : St marc sur mer
Contact :

Re: Débuter et progresser en Windfoil

Message par fharle »

De ma petite expérience de neowindfoileur (3 mois - 17 navs - 200 KM):
pour débuter il faut des conditions de type 13 à 15 noeuds, mer plate.
en dessous de 13 noeuds (sauf à avoir une aile de 1000 et +) le décollage sera compliqué,
au dessus de 15 noeuds le plan d'eau va se dégrader et ça sera in-navigable pour ressentir le décollage, avec de grosses gamelles à la clé. (j'ai testé dans 20 noeuds et champs de patate, :mrgreen: )
Accessoires à acheter : casque et gilet d'impact.
Clairement les gamelles sont plus impressionnantes qu'en windsurf dans la phase d'apprentissage, donc les protections supplémentaires ne sont pas gadget.

Taille de Voile : avec mes 88 Kg, je suis passé de ma voile fétiche 9.4 m² en windsurf, à 7.8 m² en windfoil dans les mêmes conditions de vent (13 à 15 noeuds). j'ai donc réduit de 1.6 m² pour les mêmes conditions.
je ne vois pas l'intéret de mettre plus grand à ce stade, c'est suffisant pour décoller vite, et parfait en vol.
je suis parti sur severne mach4 (7.8 m²) car j'utilise depuis toujours des voiles à camber, je trouve que ça apporte de la puissance pour décoller facilement, et surtout de la stabilité en vol.
cette voile a aussi l'intéret d'être compatible windsurf/windfoil, il faut de la surface sous le wish pour gagner en stabilité.
Planche : soit une planche de foil, soit une grosse slalom 130 à 160 litres, avec un arrière large et bien sur avec boitier adapté au foil.
j'ai gardé mon isonic 91 (160 litres) que j'utilisais en windsurf, et elle a été parfaite jusqu'a présent. une grosse largeur de la planche est un énorme atout pour débuter.
(j'avais aussi une firestorm 122 qui était foil ready, mais jamais je n'aurais progressé aussi rapidement, pas assez de largeur à l'arrière, et d'ailleurs je sais que désormais je ne la prendrai jamais pour cet usage)
FOIL : il y a quelques notions à connaitre, notamment le rake. En glanant des conseils à droite à gauche (merci poulif et 3rid :wink: ), je me suis procuré des cales métalliques (CFC de chinook) pour obtenir un rake constant (3.2° dans mon cas). j'ai aussi opté pour les visses OTO de lokefoil, pour fixer facilement le foil dans le boitier DTT.
je suis assez content d'avoir pris des le depart un foil très performant, en carbone (indispensable si on est lourd).

Ensuite c'est du temps à passer sur l'eau, pour ressentir et apprivoiser le décollage, (au départ il y a un mélange d'adrénaline mais aussi de grosses frayeurs :mrgreen: )
petit a petit le décollage devient une formalité, c'est le vol qu'il faut stabiliser en adaptant notamment les positions de pied et le pdm. perso je navigue sans strap arrière.
désormais je m'amuse 10 x plus en foil avec 7.8m² que précédemment en windsurf et 9.4m². (je décolle plus vite notamment)

moi qui était un mordu de glisse en windsurf (40 années de pratique assidue, et plutôt réfractaire à l'idée de perdre ce contact avec l'eau...) j'ai découvert en à peine 3 mois une nouvelle forme de glisse, tout en douceur, car le contact avec l'eau est toujours là, mais plus subtil et moins bourrin :lol: . c'est comme passer du ski de bosse au patin à glace :lol:
enfin, là ou précédemment j'étais rincé après 20 km en windsurf, j'ai fait cette semaine une nav de 42 km en windfoil et sans effort, aucune fatigue et en particuliers aucune douleur aux genoux, et des trajectoires de dingue, à remonter côte à côte avec les voiliers au près :rolleyes:
Pour l'instant je garde mes 4 planches et 6 voiles de windsurf...mais en 2024 il est possible que mon quiver passe à 1 planche de foil et 2 voiles.....
Image
Germain
Messages : 4
Enregistré le : mar. 6 avr. 2021 21:30
Contact :

Re: Débuter et progresser en Windfoil

Message par Germain »

Hello à tous,

Je souhaiterais avoir votre retour concernant des planches de windfoil de +- 100l.
J’ai une JP free foil de 115l avec glide NP 1300 et combats entre 3,3 et 5m, je la trouve un peu grande ( et lourde) pour la mer du nord.
Si jamais vs avez un conseil coup de coeur sur une planche à donner🙏
Merci bcp!🤙
Répondre