Palavas du 07/08 au 26/08 ( 17 )

Les trips windsurf, les spots et sessions hors de la Loire-Atlantique

Palavas du 07/08 au 26/08 ( 17 )

Messagepar Gozo » Dim 13 Aoû 2017 10:00

Deux sessions la première semaine dont une avec Ricou et toffer...dur la reprise.CR à venir :wink:
V 500 : 43.57 nds
Vmax : 45.07 nds
5x10s : 42.91 nds
V M H : 22.71 nds
Avatar de l’utilisateur
Gozo
 
Messages: 4329
Enregistré le: Dim 22 Nov 2009 20:29
Localisation: La Baule

Re: Palavas du 07/08 au 26/08 ( 17 )

Messagepar Ricou » Mar 15 Aoû 2017 21:56

Yeahh!!!
Nouvelle descente au pays du vent... :bball:


Mercredi 9 aout, pour une session dantesque à PLN. Départ de Nantes 4h30. La route toujours comme une fleur dans ce sens. J'arrive pour l'heure du déjeuner, casser la croute sur la plage des Coussoules.
Pas mal de monde en freestyle et freeride. Peu de slalomeurs. Le plan d'eau offre un angle assez abattu. Trop selon moi pour du slalom. Pas assez fort pour du vrai speed. Les assiette/couverts remballés, je pars direction le park de la Vieille nouvelle, PLN. Gréage en Patrik 92 / Evo8 6.4 / CHR L Hard 32cm.
Des kiffers morts de faim sont dans la place. :bball:
Enorme session de speed/slalom comme peu de spot peuvent en distiller. PLN reste PLN malgré son park et ses contraintes de stationnnement. On est 7 ou 8 à runer le long de l'Ayrolle. Bref, presque un peu seul. Quel panard de glisser sur ce superbe spot, cette eau flat et limpide, cette tram quasi carrée... Vraiment le paradis du speed/slalomeur. Comme dans un rêve...
Du run carré légèrement abattu sur le bord retour, un classique. Cà avionne grave. Le CHR est impérial en compromis replacement/perf en abatté. En bon mazerollien, je plante systématiquement une abattée à chaque rise soit plusieurs fois par bord :mrgreen:
Je finirais même en plage ultra-haute de 6.4 quasi à me faire ouvrir malgré une profonde envie de ne pas l'être. Une jolie figure sur le dernier bord de cap, board+gréement+rider littéralement soulevé par une méchante rise qui s'engouffre sous la carène suivi d'un crash brutal.
J'adore PLN. Quel pied. Je finis à 19h passé, carbonisé. Les kiffers ont l'air content aussi, les vacances au pays du vent commencent bien ...
47km / Vmax 36.7 / 5*10s 34 / V500 32



Jeudi 10, le lendemain, rendez vous pris avec le Fred pour sortir les guns et faire chauffer la "Coussoules-highway" ...
Arrivée sur zone dès 8h00, le spot est vide. Etonnant. :-k D'habitude, les jours de tram' annoncée med/forte, y'a toujours 3 ou 4 hollandais ou des belges morts de faim a avoir gréer même qd on arrive tôt. Sans Aïphone et moyen de checker les prev', je demande une confirm' à Gozo, encore sur la route. Fébrile, je lis un "tu peux gréer ta 5.4...".
Je jubile :bball:
Gréage JP 45 / Evo8 5.6 / UFO HA asy 20cm. Le combo des grands jours de speed ou la tram' sent comme une odeur de poudre.
Le Fred arrive. Un 4*4 noir avec remorque aussi. C'est tonton. Pardon : Le Tonton.
Et nous voilà à l'eau, Tonton, Fred et moi, à se partager à 3 les Coussoules. Quel pied de partager le run avec ce dieux du speed :prayer: Sans faire l'idolatre, y'a peu de sport ou on peut cotoyer les gloires et partager le même terrain de jeu :heart:
La tram reste légère, assez irrégulière. 20/35nds. Le bord de plage sur la 1ère moité est parsemé d'épis sableux qui pointent vers le large comme des jeunes effarouchées empêchant les runs "débranchés du cerveau". C'est mieux qu'en mai et en juillet mais rien à voir avec le cordon viril et bien raide connu les années passées comme dans "Glassy@fterwork". Vigilance et prudence de mise.
Les runs s'enchaînent. Tonton, bon quintallien lâche son gun pour la RRD80 et un bon vieil Upwind Deboichet qu'il pousse qu'en même à quasi 40nds.
Les 40nds sont passé plusieurs fois pour ma part. Et sur un run ou je choppe une zone archi-flat, déjà bien lancé, je me prends une grosse rise. La board accélère toute seule sur ce billard Jean Marty. Devant, un épis à négocier. Fred est à 80m devant moi, plus bas. Je vise son point de passage sur l'épis pour être sur de passer. La board part en crépittant sur le micro-clapot. La trajectoire me fait abattre tout seul : PAN .
Vmax 42.1nds. Sublime ... sans bucheronner, la glisse à 100%. Gros feeling speed en sensation d'accélération. Yeahh !!! C'est pour çà qu'on traverse la France \:D/
Arrivée l'heure de la méridienne, Tonton rentre manger en famille et reserve son après-m' pour faire naviguer ses petits enfants. Les freestylers investissent la place. Cà spocke, çà willyskippe de partout. Il devient difficile de s'engager. Entre les rises à chopper dans cette tram' pas si forte que çà, les épis à garder en tête, le trafic ... il est temps de faire une pause syndicale casse-croute.
Requinquer, on repart avec le Fred. Je prends la JP50 car le vent à encore baisser en puissance et en régularité. Ca me semble aussi plus abattu : pas simple de nav' très abattu là ou même mes asymétriques de speed deviennent sensibles. On engage encore les runs... Du 38, du 39nds ... Sur une velue, un 41nds pour peaufiner le 5*10s.
Cà baisse encore. On glougloutte un peu en gun. Bien envie de voir ce que la PD92 a dans le ventre sur des nav' abattues. J'engraine le Fred a sortir sa belle Manta. Je prends PD92/ Evo8 5.6/Tecto Nomad 25cm pour assurer vs les bancs de sable. 1er run de folie furieuse. Autant en gun, çà commencait à glouglouter, autant en 92l, çà pousse à mort à se faire arracher. Avec Gozo en sparring, on part de la prise d'eau à finir au fin fond des Coussoules. Un run de folie de plus d'un mille. Du 35/36nds constant. Obliger d'être au millimètre, pour ne pas se faire éjecter en en-avant sous la pression. Position assise obligatoire, les vérins des cuissards dans le rouge absolu. Vmax 36.7nds. Le mille nautique doit être énorme aussi. A voir au dépiautage. :?: Qu'aurait fait un Tecto Golwing 28cm... :rolleyes:
On s'en remet qques uns. Toffer fraichement arrivé vient jouer avec nous en IS80/Challenger5.5/Deboichet Upwind 30cm et casse direct sa Vmax record à plus de 35nds. =D¨>
Je finirais à runer coté La Franqui entre le bouées et la cahutte à kite sur un plan d'eau ultra-lisse :heart: mais une tram' moins forte qu'à la prise d'eau :evil: .

Une nav' de 8h incluant la pause déj'. Un véritable marathon que seul le sud et ses plans d'eau flat permet. J'ai puisé dans les réserves profondes. Enorme feeling speed pour ma part. Vraiment l'impression d'avoir profiter du meilleur des conditions proposées.
J'avais ouvert le spot des Coussoules... je le ferme...
Yeahhh !! :supz:
Du record de matériel à gogo. Pas de record de Vmax mais à 0.3nds près, énorme satisfaction !! Quel pied !!
79km / Vmax 42.1 / 5*10s 38 / V500 36.75


Vendredi 11 aout. Rendez vous pris avec Toffer de s'en remettre une dose.
Avec une nuit très bruyante et peu de sommeil, j'arrive à 10h aux Coussoules. https://vimeo.com/229605286 Fonzy déchire le spot dans une superbe glisse sur un plan d'eau bien plat mais une tram' limite faiblarde. Toffer est dejà à l'eau. Anne Evert van der Veen dejà croisé en 2014 est là aussi. 5/6 speedeux glouglouttent en cadence des qques rises qui passent.
Un check avec Toffer. Je me decide de sortir l'Evo8 6.4 qui pourrait passer sur la JP50 et la PD92.
A la mise à l'eau, le vent prend des tours, forcement. Je me fais bien décalquer en 6.4. Le truc bizarre, avec ce vent abattu et la relative pression de ma voile pourtant torchée comme il faut, la JP50 est flottante dès que je commence à pousser même legerement. L'asy 22cm peine à tenir l'ensemble. Sur les runs plus carré, çà marche pas trop mal mais dès que çà devient abattu, çà sature. Pénible. Pendant ce temps, les hollandais envoient qques runs bien tassés. C'est beau à voir.
Je tente le switche express sur l'Evo8 5.6 avec JP50 et PD92 à dispo sur le bord de plage, bien attachées à un tronc d'arbre.
La 5.6 est beaucoup plus facile et moins violente pour les appuis de board.
Le vent s'essouffle un peu qd les freestylers de midi arrivent. Les hollandais remballent.
Je resterai avec le Toffer a profiter de glisser jusqu'au soir sur ce superbe spot que sont les Coussoules. Alternant la JP50 et la PD92 suivant la pression du vent. On est assez peu sur le spot.
Je pars après le coucher de soleil sur les Corbières en arrière plan. Superbe...
42km / Vmax 36.1 / 5*10s 34.2 / V500 33.1

Samedi 12 aout. Jour du retour. Finition classique d'un séjour à Leucate, on decide avec Toffer de se finir sur une nav' de matinée à PLN avec en tête de decoller du park à midi et de reprendre la route pour ma part. Après qques photos pour figer l'instant, je mets du temps à me décider de gréer.
Toffer est dejà à l'eau en RRD114/Loft 7.0/ Select SO9 39cm
Je déhousse ce que j'ai de plus gros : PD92 / Evo8 7.0 / Gasoil CHR L M 34cm.
Le kiff est encore bien représenté. \:D/
On se gave à gogo de bords sans fin dans une tram qui prend des tours et de ce plan d'eau aux allures de carte postale de windsurf.
Toffer arrete. Ayant commencé après lui, je m'en remets encore qques runs. Au bout d'1h, à chaque bord, je me dis que c'est le dernier.... A chaque fin de bord, je ne peux pas m'empecher d'en relancer un.... Un véritable vice... :shock: :arrow: 8)
Je sors finalement de l'eau à 14h passé, bien loin du programme de retour sur Nantes. :mrgreen: :mrgreen:
Séchage, dégréage, remise en place du matos dans la betaillière en mode route. Un dernier regard sur le spot. Et c'est parti pour 6h30 de route...


En résumé:
4j sur place y compris trajet : 4 grosses nav' .
Gros kiff de naviguer en speed avec Tonton.
PLN reste Le spot de slalom. Les Coussoules sont plus à indiquer pour le vrai speed.
Rencontre avec d'autres riders locaux ou non mais tous accrocs...
Une envie encore plus forte d'y revenir à chaque fois...
8)
FANATIC ATTITUDE : NO FEAR , ONLY SPEED !!
Avatar de l’utilisateur
Ricou
 
Messages: 2635
Enregistré le: Ven 11 Déc 2009 15:25
Localisation: Nantes


Retourner vers Les voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité