Les allures et les vents

Tout pour progresser, les trucs et astuces

Les allures et les vents

Messagepar mechouille » Lun 11 Aoû 2008 22:42

Théorie de la voile : les allures et les vents

Pour avancer sur une planche à voile, un catamaran ou un 420, nous le savons tous, il nous faut du vent. Il nous faut également savoir comment positionner la voile par rapport à ce vent.

Les Allures

Voici un petit topo des différentes allures :

Image

Sur cette image, qui représente des bateaux avec leurs voiles, on voit clairement les différents réglages de voiles.
Plus on s’éloigne du vent et plus la voile est choquée « ouverte ».
Cette première approche est valable à petite vitesse. Or en planche à voile, tout le monde plane ou cherche à le faire.
Donc pour nous planchistes ces réglages sommaires sont valables avant le planing. Mais dès le planing obtenu, il faut prendre en considération un nouveau phénomène appelé le vent apparent.

Les vents

Tout d’abord une petite définition des termes :

On appelle vent réel, le mouvement de l’air par rapport au plan d’eau. C’est le vent que l’on perçoit depuis une position fixe.

Le vent vitesse est le vent que perçoit un véhicule en mouvement dans un air figé. Il est strictement opposé à la vitesse du déplacement. C’est le déplacement du plan d’eau par rapport au bateau.

On appelle vent apparent, le mouvement de l’air par rapport au bateau. C’est le vent apparent qui propulse les engins à voile.
(voir aussi wikipedia qui est pas mal sur le sujet : vent apparent par wikipedia )

Ainsi le vent apparent, celui que l’on perçoit sur un bateau (mais aussi une voiture, un vélo ...) en mouvement et qui le fait avancer, est-il la somme vectorielle du vent réel et du vent vitesse.

Une petite image afin de mieux visualiser ce que cela donne en pratique :

Image

La chose essentielle pour comprendre ce schéma est le fait que notre voile et notre vent apparent doivent rester à un certain angle l’un de l’autre.

On voit sur le schéma 1 que le bateau avance à une allure constante donc les voiles sont réglées en fonction du vent apparent qu’il reçoit.
Sur le schéma 2, le bateau accélère (part en surf par exemple), la direction du vent apparent va donc changer, en l’occurrence venir plus de face, il faut donc border « fermer » sa voile.
Sur le schéma 3, le bateau alentit (tape dans une vague), le vent apparent vient donc plus de l’arrière, il faut choquer « ouvrir » la voile.

Si on veux plus rentrer dans la théorie, il faut pour bien faire un écoulement laminaire et non turbulent.

Image

Vous trouverez plus d’infos ici : http://www.chazard.org/emmanuel/cours-d ... ire-voiles (je ne vais pas faire un copier/coller … donc vous cliquez)
Vous y trouverez également un chapitre sur les penons. Ce sont des bouts de laine qui sont placés sur les voiles des bateaux et permettent de savoir si l’écoulement est laminaire ou turbulent et donc de changer son réglage de voile. En planche il sont inutiles car nous ne pouvons regarder et agir en temps réel.

Après des années d’expérience, on a démontré que le meilleur cap pour faire de la vitesse est entre 115° et 125°.

Voici donc la théorie des vents et des allures. Malheureusement ce n’est pas aussi simple sur l’eau. Une fois sur votre planche, vous allez subir des variations de vent réel, force et direction. Il faut alors se fier à ses sensations comme par exemple la pression de la main arrière qui diminue où qui augmente, le pied avant qui sort du strap, la voile qui se ferme toute seule sur le pont ... Il faut également un matériel adapté à la force du vent mais également au plan d’eau, au gabarit et à ses niveaux techniques et physiques.

Cette théorie est valable pour toutes les personnes qui font de la voile, que ce soit en cata, 420, opti, planche …
Avatar de l’utilisateur
mechouille
 
Messages: 1104
Enregistré le: Mer 23 Juil 2008 19:27

Retourner vers La technique et les réglages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités